L'église centrale d'Abuja lieu du service divin
8 juillet 2020

Du 5 au 26 juillet, des services divins vidéo en anglais (et traduits en français) auront lieu dans la belle ville d'Abuja, située dans le nord du pays, sous la direction de l'apôtre de district.  En raison de la pandémie du virus de la corona, de nombreux frères - au Nigeria, au Bénin, au Togo, au Ghana, en Côte d'Ivoire, au Liberia, en Guinée, au Cameroun et au Gabon - qui sont encore chez eux en raison des restrictions gouvernementales vont bénéficier de ces services divins.

Le dimanche 5 juillet 2020, l'apôtre responsable Geoffrey Nwogu a dirigé le service divin en lisant un texte du livre des Actes 4:12, "Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés".

Jésus Christ, la seule source de notre salut.

Dans son élaboration, l'apôtre responsable a dit "Dieu accorde sa grâce à ceux qui sont dans les royaumes des morts et des vivants."  C'est la raison pour laquelle la Sainte Communion est donnée par procuration par l'intermédiaire d'apôtres ou de ministres nommés dans le cadre d'un service divin dirigé par l'apôtre-patriarche et l'apôtre de district.
 
Le message du Salut donne la vie

Dieu ne veut pas qu'une âme périsse ; c'est pour cette raison que Jésus-Christ est allé dans le royaume des morts pour prêcher à ceux qui étaient désobéissants au temps de Noé. "Ceux qui sont dans le royaume des morts ont accès au salut comme les vivants et leur condition est déterminée par Dieu Tout-Puissant.  Nous devons continuer à intercéder pour qu'ils s'approchent de Dieu et reçoivent le salut pour leurs âmes", a déclaré l'apôtre responsable.
 
Le corps glorifié est une exigence pour voir Jésus tel qu'il est.
Ceux qui suivent Jésus-Christ et restent avec lui jusqu'à la fin, seront transformés en corps glorifiés pour être comme lui et régner avec lui. Il en est de même pour les morts ; ceux qui croient et reçoivent les sacrements seront également transformés.

L'apôtre responsable a conclu son sermon en disant "Attendons patiemment le retour de Jésus Christ, car nous ne connaissons ni le jour ni l'heure, mais tout ce que nous vivons devient un signe".
 
L'apôtre responsable a été assisté par l'apôtre Augustine Rotimi de la zone de travail Nord du Nigeria.